Je vais vous présenter aujourd'hui les premiers textes publiés par Mathias MALZIEU, il s'agit d'un recueil de nouvelles : 38 mini Westerns (avec des fantômes). Je connais cet auteur par le biais du roman La mécanique du coeur, le plus connu de ses romans. Si je n'ai pas commencé par celui-ci, c'est parce qu'une amie est complètement FAN de Mathias Malzieu, et m'a prêté les romans qu se trouvaient dans sa bibliothèque lors de ma convalescence au printemps 2012. J'ai donc fais connaissance avec l'auteur, grâce au roman Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, et je continue aujourd'hui avec ce recueil de nouvelles.

38 mini western

 

Je dois avouer que je ne suis pas du tout fan de la nouvelle. A chacune de mes tentatives pour en lire, j'ai rapidement abandonné, car je trouve que l'auteur n'a pas le temps de développer une histoire, des personnages en quelques pages.... Je me retrouve alors frustrée de lire un récit qui ne me marquera pas plus que cela. J'ai donc abandonné très rapidement à chaque tentative, et cela faisait de nombreuses années que je n'avais pas réitéré l'expérience. Une petite dizaine d'années à vrai dire. C'est bien parce que ma copine m'a FORTEMENT conseillé de lire ce recueil que je l'ai ouvert. Sinon, j'aurai pu me passer de nouvelles pour encore quelques années...

Il faut dire que pour une première expérience, celle-ci est plutôt réussie ! Ceci grâce au style onirique de Mathias MALZIEU qui, je trouve, se prête très bien au format de la nouvelle. Nous avons donc 38 nouvelles, allant de quelques lignes à 4 ou 5 pages, qui racontent les péripéties de divers personnages tirés de l'imagination de l'auteur : des fantômes, des elfes, des fées, des écureuils, etc.... Nous retrouvons toute cette peuplade au fil des 38 nouvelles. Au début, on est un peu dérouté car on plonge immédiatement dans l'imagnation et les rêveries de l'auteur, sans aucune explication. Ensuite, au fil des pages, on se laisse complètement emporter par ces aventures complètement loufoques qu'il nous raconte.

Globalement, l'ensemble m'a plu, même si toutes les nouvelles n'ont pas été évocatrices pour moi. Notamment la première... J'ai beau la relire après toutes les autres, rien ne me vient à part une grande incompréhension. Mais je dirai que c'est un cas à part, au regard de l'ensemble des 37 autres nouvelles.

Parmi elles, plusieurs m'ont particulièrement plu :

  • La chasse à l'elfe en Islande (j'aimerais beaucoup lire un roman qui raconte cette aventure au complet !)
  • Don Diego 2000 (à mourir de rire !)
  • Longboard blues et Longboard blues 2
  • La pâte à bisous
  • Film porno avec des fantômes
  • Le fantôme de Londres
  • Journal de plâtre (qui m'a permi de me sentir moins seule dans ma convalescence)

Pour finir, je dirai que c'est un bon recueil de nouvelles oniriques, qu'il est intéressant de se laisser se plonger dedant si l'on accepte de se laisser mener dans l'imaginaire de Mathias MALZIEU.