Ce livre m'a souvent été recommandé, par de nombreuses amies. Il fait parti de ma wish-list depuis sa sortie, néanmoins je ne souhaitais pas me plonger dedans immédiatement.

la-couleur-des-sentiments

Cependant, avec l'accouchement qui approchait, mes amies m'ont prêté quelques bouquins parmi lesquels celui-ci se trouvait. Je me suis donc plongée dans le Mississipi des années '60, pour découvrir le quotidien des bonnes noires et de leurs employées blanches. Quel plaisir alors de découvrir ces trois femmes très attachantes, Aïbileen, Skeeter et Minny.

Aibileen est une bonne d'une cinquantaine d'années. Ses qualités sont d'avoir une certaine sagesse due à son âge, et ainsi être posée et calme face aux imprévus. Nous apprenons très rapidement qu'elle revient de très loin puisqu'elle a perdu son fils il y a tout juste deux ans, avant d'occuper son poste actuel. Il est mort accidentellement, sur son lieu de travail. Cette épreuve l'a rendue très fragile et cependant elle reste disponible pour ses amies, lorsqu'elles ont des difficultés.

Skeeter est une jeune fille blanche de 24 ans. Elle revient vivre chez ses parents, après des études en journalisme. Son souhait est de devenir écrivain, ce que sa mère ne conçoit pas. Nous la verrons donc s'émanciper vis-à-vis d'elle et des normes de l'époque, au fil des pages.

Enfin Minny, une autre bonne d'une vingtaine d'années plus jeune que Aibileen. Minny a beaucoup de caractère, et ne sait pas tenir sa langue. C'est la raison pour laquelle elle se fait très régulièrement renvoyer par ses patronnes. Minny est très attachante car derrière ses façon un peu brusques et ses emportements, nous découvrons une femme au coeur fragile, qui se bat chaque jour pour préserver sa famille.

On s'attache très rapidement à ces trois héroïnes, d'abord parce qu'elles ont chacune des très de caractère bien à elle. L'écriture à la première personne nous plonge directement dans leurs pensées, chaque chapitre étant dédié à un personnage en particulier (indiqué en début de chapitre pour ne pas perdre le lecteur). Ce procédé a également l'avantage de nous faire littéralement dévorer le roman. Le fait de passer d'un personnage à un autre nous donne un nouveau souffle pour chaque chapitre. On veut tout de suite savoir où notre héroïne en est dans ses péripéties. On ne ressent aucune lassitude durant les quelques 609 pages.

Ce roman m'a également plut car l'auteur prend le temps de rattacher son récit à quelques faits historiques marquants des Etats-Unis : l'assassinat du Président Kennedy, le discourt de Martin Luther King, l'affaire Rosa Parks... Personnellement, cela m'a suffit à m'immerger complètement dans ce récit relatant le quotidien des bonnes et de leurs employeurs dans la ville de Jackson entre 1962 et 1964.

couleur des sentiments film

De plus, le sujet principal qui est l'écriture d'un roman-témoignage sur la condition des bonnes noires du Mississipi. Cela donne l'impression que l'auteur nous raconte l'histoire de l'écriture de son propre roman. J'ai beaucoup aimé l'idée. D'autant plus que Kathryn STOCKETT prend le temps de nous expliquer les véritables conditions d'écriture de ce livre. Ayant vécu dans la ville de Jackson dans sa jeunesse, et éduquée par une bonne (un mélange de Minny et de Aibileen) aujourd'hui décédée, on se rend compte qu'il y a pas mal de véracité dans ce roman. Et surtout, l'auteur a prit le temps d'établir un véritable état des lieux des relations noirs-blancs dans les années '60, avec les témoignages de sa famille et de ses proches. C'est donc très agréable de lire de temps en temps un roman emprunt de vérité comme celui-ci.

Vous me direz, mais c'est un coup de coeur ! Je peux vous répondre oui, mais pas complètement... Ce coup de coeur ne portera que sur le fond. En effet, la forme, à savoir la traduction reste plus qu'à désirer. Mais promis, pas de coup de gueule ! Je vous ai écrits un joli billet ici pour vous dire en détail ce que je pensais des livres proposés par les maisons d'édition et remplis de fautes de français.

Allez, pour finir, je vous envoie le lien vers la bande annonce en français du film, c'est ici.